Le point météo de Christian Dumard du 29 juin

La flotte a retrouvé un flux de nord-ouest qui lui permet de naviguer sur une route directe. La question qui se pose maintenant est de savoir où couper au plus court la zone de calmes (un col barométrique) qui l’attend à partir de la fin de nuit prochaine. Cette zone sépare deux systèmes anticycloniques. Il y a toujours des petits passages qui s’ouvrent mais les modèles ne sont pas assez précis pour les positionner avec précision. Il faudra donc aux skippers beaucoup d’analyses et un brin de réussite pour trouver les « trous de souris » qui leur permettront de trouver au plus vite le flux de Sud qui les attend de l’autre côté. Ils pourront ensuite naviguer bâbord amures en direction du front qui les attend jeudi ou vendredi avant de virer de bord et de   plonger vers les Açores dans un flux de nord-ouest.