Charles-Louis Mourruau et Andrea Fantini (Guidi), 14e aux Sables

Charles-Louis Mourruau et Andrea Fantini (Guidi), 14e aux Sables

Charles-Louis Mourruau et Andrea Fantini ont franchi la ligne d’arrivée de la 8e édition de la Les Sables – Horta – Les Sables en 14e position, ce lundi 12 juillet à 6h 50min 36s (heure de Paris). Le duo de Guidi a ainsi mis 14 jours 17 heures 48 minutes et 36 secondes pour boucler les 2 540 milles du parcours entre les Açores et la Vendée. Son écart au premier est de 3 jours 19 heures et 29 minutes. Son écart au précédent est de 48 minutes.

Charles-Louis Mourruau – Andrea Fantini

« Sur cette Les Sables – Horta, on a eu beaucoup d’ennuis. On a eu deux voiles qui sont parties à l’eau, des hooks qui ont cassé, de l’électronique qui est complètement parti en l’air… On a dû monter au mât trois fois pour changer une pale d’anémo qu’on a réparé avec un Opinel, un marteau et un briquet. On a eu le speedo qui ne marchait plus, le pilote entier qui ne marchait plus, le processeur qui ne marchait plus, les batteries qui ne chargeaient plus… Ce qui fonctionnait encore ? Notre duo ! (Rires) Tous les deux, on a toujours eu une super attitude. On est toujours repartis sur les chapeaux de roues, on n’a jamais rien lâché, on a toujours trouvé des solutions, on a toujours réussi à discuter, à se marrer, à aller de l’avant et à réparer. Si ce n’était pas possible, on arrivait à trouver une solution intermédiaire. On a envoyé tout le long et pour ça, on a vraiment fait une super équipe ! C’était sympa de grappiller des places sur le retour après notre escale technique de 12 heures à Horta, où on a vraiment été accueillis comme des chefs. On a vraiment manqué de temps, avant le départ, pour bien préparé le bateau car le projet a été lancé tardivement. A présent, on sait ce qu’on doit faire pour la prochaine course. On a une job-list longue comme le bras, mais on sait qu’on a un bateau qui va vite et ça fait du bien en vue de la suite. »