Maxime Cauwe et Jules Bonnier (Avanade), 11e aux Sables

Maxime Cauwe et Jules Bonnier ont franchi la ligne d’arrivée de la 8e édition de la Les Sables – Horta – Les Sables en 11e position, ce lundi 12 juillet à 3h 40min 54s (heure de Paris). Le duo de Avanade a ainsi mis 14 jours 14 heures 38 minutes et 54 secondes pour boucler les 2 540 milles du parcours entre les Açores et la Vendée. Son écart au premier est de 3 jours 16 heures et 19 minutes. Son écart au précédent est de 2 heures et 44 minutes.

Maxime Cauwe (Avanade)

« On est content d’arriver. Cette Les Sables – Horta est une super course, mais sans escale aux Açores, elle est longue et la fatigue se faisait sentir sur les derniers milles. On s’attendait à finir à 8 nœuds tranquillement, mais quand on a vu les gros nuages et le vent s’estomper à l’approche des côtes vendéennes, on a un peu déchanté. On est hyper content du résultat, du parcours du début à la fin. Pour ma part, je n’avais jamais passé autant de temps en mer, je n’avais jamais été aux Açores. Mine de rien, 2 540 milles ça fait les deux tiers d’une transat ! Du coup, il y a énormément de cases qui sont cochées pour ma progression, pour le bateau… On a cassé des trucs, mais des trucs qui auraient cassé pendant la Transat Jacques Vabre, donc c’est top. J’ai beaucoup appris au côté de Jules, comme à chaque fois. Notre duo a encore bien fonctionné et je suis aux anges. On a passé des fronts forts, des fronts pas forts, des zones de calme. On a fait du portant, du près, beaucoup de près… En termes d’entraînement, à mon avis, ceux qui n’ont pas fait cette course peuvent le regretter en vue de la transat. On s’est vraiment régalé et on s’est bien bagarré avec les bateaux autour de nous. A la fin, on a surveillé tous les classements et ça nous a bien tenu en haleine ! »