Olivier et Antoine Magré (E. Leclerc Ville La Grand), 7e aux Sables

Olivier et Antoine Magré ont franchi la ligne d’arrivée de la 8e édition de la Les Sables – Horta – Les Sables en 7e position, ce dimanche 11 juillet à 21h 21min 31s (heure de Paris). Le duo de E. Leclerc Ville La Grand a ainsi mis 13 jours 8 heures 19 minutes et 31 secondes pour boucler les 2 540 milles du parcours entre les Açores et la Vendée. Son écart au premier est de 2 jours et 10 heures. Son écart au précédent est de 15 heures et 59 minutes.

Olivier et Antoine Magré

« Ça a été un peu plus long que prévu, mais ça a été super. On a eu des problèmes techniques, mais on a tenu. On a pu tester le bateau vraiment à fond dans un peu toutes les conditions, avec du très mou au large de l’Espagne dans lequel on a un peu souffert, mais aussi de nombreux passages de fronts dans lesquels tout s’est super bien passé. Il n’y a que dans les entre-fronts où ça a été un peu compliqué avec l’aérien qui s’est barré et le pilote automatique qui a commencé à faire des virements tout seul. Au retour on a pris une option risquée. A un moment, on s’est posé des questions, mais on a été content de voir que ça avait payé. On ne pensait pas qu’on arriverait à doubler Crosscall qui était bien devant après le passage de la bouée de Horta. Au final, on est super content. Ça a fait du bien de passer du temps en mer car si papa a fait la Transat du RORC cet hiver puis la Normandy Channel Race le mois dernier, pour moi c’était la première course de l’année. C’était cool de naviguer ensemble et désormais la qualification pour la Transat Jacques Vabre est dans la poche. Ce qui est dommage, c’est que l’on soit passé à Horta de nuit. On a juste vu la magnifique église éclairée. Le fait de ne pas faire escale, ce n’est clairement pas la même course. A quelques jours près, c’est quasiment une transat. Au bout de 14 jours de mer et avec la météo qu’on a eue, tout est forcément bien humide à bord. Lors des deux derniers jours, on commençait vraiment à rêver d’un lit sec ! »