Pierre-Louis Attwell et Aloïs Kerduel (Vogue avec un Crohn), 15e aux Sables

Pierre-Louis Attwell et Aloïs Kerduel ont franchi la ligne d’arrivée de la 8e édition de la Les Sables – Horta – Les Sables en 15e position, ce lundi 12 juillet à 6h 56min 28s (heure de Paris). Le duo de Vogue avec un Crohn a ainsi mis 14 jours 17 heures 54 minutes et 28 secondes pour boucler les 2 540 milles du parcours entre les Açores et la Vendée. Son écart au premier est de 3 jours 19 heures et 34 minutes. Son écart au précédent est de 5 minutes et 52 secondes.

Pierre-Louis Attwell et Aloïs Kerduel

« Avec Aloïs, c’était notre première grosse navigation ensemble, donc c’était quand même un peu l’aventure et la découverte. C’est d’autant plus vrai que le fait de ne pas s’arrêter à Horta, ça fait un bon bout ! On est content d’être arrivés, mais un peu déçus de la fin de parcours. On a eu quelques déboires alors qu’on s’en sortait plutôt pas mal au début mais bon, c’est le jeu. On a appris ! On a toujours été dans le match. On a longtemps été en tête de notre paquet de bateaux « générationnels », mais juste après Horta, on a cassé notre grand spi. Toute la traversée s’est faite au VMG et il nous a vraiment manqué. On a fini avec la voile du temps de ce matin qu’on a explosée sur le dernier bord de reaching. C’est à ce moment-là que Charles-Louis et Andrea nous ont doublé. C’est rageant car on avait réussi à sauver les meubles par rapport aux bateaux suivants. En tous les cas, c’était bien de finir sur un truc un peu engagé et pas en mode « croisière ». Globalement, ça s’est bien passé. Ça été un peu dur au début mais, ensuite, nos petits mécanismes se sont mis en place. Ensuite, on a fait nos choix, notre stratégie et ça a été assez payant. Handicapés par les voiles, on n’a pas pu être aussi performants qu’on le souhaitait, mais ça va rester une super expérience avec de bons moments à deux à bord de ces bateaux qui sont quand même incroyables ! En somme, que du positif ! »